Règlement des Prix ATAA de l’adaptation cinéma

1. Fonctionnement des Prix

L’ATAA, l’Association des Traducteurs-Adaptateurs de l’Audiovisuel, crée en 2011 un Prix d’adaptation d’œuvres cinématographiques en Sous-titrage, puis en 2012, en Doublage, avec un objectif double : faire connaître les métiers de la traduction audiovisuelle, qui jouent un rôle essentiel dans la réception et la diffusion des films non-francophones auprès du public français ; et mettre en avant le souci de qualité et le respect des œuvres que partagent l’ensemble des professionnels.

Le comité d’organisation des Prix ATAA Séries est constitué de membres du conseil d’administration ou de coordinateur·trices qui assurent le suivi et la communication avec le jury, ainsi que l’organisation de la cérémonie de remise. Tous·tes sont bénévoles.

Les jurys qui évaluent les adaptations en sous-titrage et en doublage tout au long de l’année sont composés de 5 à 7 membres, auteurs de doublage / sous-titrage ou professionnels d’autres secteurs du cinéma ou de la communication. Les jurés, tous bénévoles également, peuvent siéger deux ans.

Le Prix du sous-titrage et le Prix du doublage sont décernés une année sur deux, en alternance, à un·e auteur·rice ou à une équipe d’auteur·rices pour l’adaptation en français d’un film de langue anglaise ou non anglophone, d’animation ou en prises de vue réelles. En 2020 auraient dû être remis les Prix Cinéma doublage et Séries sous-titrage. Compte tenu de l’annulation de la cérémonie 2020 suite aux restrictions sanitaires, tous les prix seront finalement décernés en 2021.

2. Les conditions d'éligibilité

Les films sélectionnés doivent être sortis en salles en France entre le mois de juillet de l’année précédente et le mois de juin de l’année en cours, afin d’être disponibles en DVD. Par exemple, pour les Prix 2021 (dont le Prix du doublage qui aurait dû être remis en 2020), de juillet 2018 à juin 2020. La date de la cérémonie ayant été décalée de janvier à avril en 2021, les dates de prises en compte porteront désormais sur une année calendaire, de janvier à décembre.

Ne peut être retenu aucun film sur lequel a travaillé un des membres des jurys des prix remis la même année, du conseil d’administration de l’ATAA ou des comités d’organisation des différents Prix. Par ailleurs, les lauréats sont inéligibles, au Prix du sous-titrage comme au Prix du doublage, pendant deux ans après la remise de leur prix.

Pour tout doublage ou sous-titrage effectué à partir d’une traduction-relais ou en collaboration avec un coauteur (francophone ou natif de la langue source) qui n’est pas mentionné au générique, le film est inéligible. Le sous-titrage des films non anglophones est vérifié si nécessaire par un(e) bénévole extérieur(e) au jury et qui maîtrise la langue source.

De même, les doublages ou sous-titrages n’obéissant pas aux règles professionnelles (absence de signature, mauvaises conditions de travail imposées à l’auteur·rice, détection ou repérage imposé·e, fautes systématiques de grammaire ou de ponctuation…) et étant réalisés à l'étranger sont écartés après visionnage.

3a. Modalités – Prix ATAA de l’adaptation en Sous-titrage

  • Le Prix du sous-titrage est décerné dans deux catégories, film de langue anglaise et film dans une langue autre que l’anglais.
  • Le comité d’organisation sélectionne chaque mois entre deux et quatre films, dont au moins un non anglophone dans la mesure du possible, que les jurés sont tenus de voir. Les films sont choisis, parmi les sorties en salles, de façon à varier les distributeurs, les genres et les pays d’origine, mais sans que l’auteur ni la qualité des sous-titres ne soient connus à l’avance.
  • Les jurés visionnent en DVD les films présélectionnés par l’ATAA, ainsi que tout autre film éligible de leur choix, qu’ils sont libres de recommander aux autres jurés. Ils évaluent les sous-titrages, en s’aidant d’une liste de critères objectifs, et partagent leurs notes.
  • Les critères d’évaluation sont : qualité du français, respect des niveaux de langue et du sens, connaissance de la culture d’origine, rendu des jeux de mots, orthographe, fluidité et lisibilité.

3b. Modalités – Prix ATAA de l’adaptation en Doublage

• Le comité d’organisation sélectionne au cours de l’année au moins 15 films, d'animation ou en prises de vue réelles, en veillant à varier les distributeurs, le genre des films et les auteurs. Comme pour le Prix en sous-titrage, la qualité des adaptations n’est donc pas connue à l’avance. • Le comité cinéma doublage se réserve le droit de remettre un prix à part pour les films d’animation, en fonction de ce qui sortira au cours de l’année. • Les jurés visionnent les films en VO et en VF afin de pouvoir évaluer la qualité de l’adaptation selon des critères prédéfinis, et échangent leurs remarques tout au long de l’année. • Les critères d’évaluation sont : fidélité à l’original, fluidité des dialogues, qualité du français et qualité du synchronisme.

À noter que les deux jurys ne communiquent pas entre eux.

4. Finalistes et déroulement du vote

  • Pour les deux Prix, le jury et le comité d’organisation se réunissent une fois par trimestre environ pour faire le point sur les adaptations retenues parmi tous les films visionnés.
  • En fin d’année, une première réunion de délibération permet d’établit une shortlist de 2 à 4 finalistes à partir de laquelle seront élus les lauréat(e)s. Le comité s’assure que les jurés ont la possibilité de revoir les finalistes avant la réunion de délibérations finales en janvier, et leur demande de commencer à choisir des extraits.
  • La liste des finalistes est alors communiquée via le dossier de presse.
  • Si le hasard fait qu’un auteur soit finaliste deux fois, les jurés devront choisir un seul des films sur lesquels l’auteur aura travaillé.
  • Les jurés ne communiquant pas entre eux, un(e) même auteur(e) peut être finaliste pour des prix différents.

Délibérations finales : environ un mois avant la cérémonie de remise, le jury de chaque Prix se réunit pour élire ses lauréats. Ce vote se déroule en deux à trois tours, pour les deux Prix.

  • Après débat, chaque membre du jury établit son « top » dans l’ordre de préférence.
  • Les tops sont compilés selon un système pondéré de façon à avantager le premier film choisi par chaque juré : n° 1 = 10 pts, n° 2 = 6 pts, n° 3 = 4 pts, n° 4 = 3 pts.
  • S’il n’y a pas unanimité à la fin des débats, un deuxième vote selon le même principe de pondération départage les finalistes les mieux placés.
  • Il peut y avoir des lauréats ex æquo uniquement dans le cas où le nombre de points est strictement le même.

5. Remise des Prix

La promulgation du nom des lauréat·es et la remise des Prix Cinéma ont lieu tous les deux ans, en avril.

Chaque lauréat·e reçoit un trophée créé exclusivement pour les Prix ATAA.

Retour au prix