Règlement des Prix ATAA de l’adaptation séries

1. Fonctionnement des Prix

Depuis 2012, l’Association des Traducteurs-Adaptateurs de l’Audiovisuel remet chaque année des Prix à des auteur·rices d’adaptations en Sous-titrage et en Doublage d’œuvres cinématographiques. En 2016, l’ATAA décide de récompenser également les doublages et sous-titrages de fictions pour le petit écran et crée le Prix de l’adaptation de Séries à l’occasion de son dixième anniversaire.

L’objectif est toujours d’œuvrer pour la reconnaissance des métiers de la traduction audiovisuelle. Si le souci de la qualité et le respect des œuvres originales sont les mêmes, les auteur·rices d’adaptation de séries sont confronté·es à des problématiques différentes des auteur·rices pour le cinéma : le suivi d’un même projet sur plusieurs épisodes, voire plusieurs saisons, exige une cohérence parfaite entre auteur·rices.

Le comité d’organisation des Prix ATAA Séries est constitué de membres du conseil d’administration ou de coordinateur·trices qui assurent le suivi et la communication avec le jury, ainsi que l’organisation de la cérémonie de remise. Tous·tes sont bénévoles.

Les Prix Séries sont décernés dans deux catégories : sous-titrage et doublage. Chaque catégorie est jugée par un jury indépendant. Les jurys sont composés de 4 à 6 membres, auteur·rices de doublage / sous-titrage et autres professionnel·les de la traduction ou de l’audiovisuel. Les juré·es, également bénévoles, peuvent siéger deux ans.

En 2020 auraient dû être remis les Prix Cinéma doublage et Séries sous-titrage. Compte tenu de l’annulation de la cérémonie 2020 suite aux restrictions sanitaires, tous les prix seront finalement décernés en 2021.

2. Les conditions d'éligibilité

Le Prix du sous-titrage et le Prix du doublage sont décernés une année sur deux, en alternance, à un·e auteur·rice ou à une équipe d’auteur·rices pour l’adaptation en français d’une série tournée dans une langue autre que le français.

Pour les Prix 2020-2021, les séries sélectionnées doivent avoir été diffusées ou mises à disposition en France au cours de la saison 2018-2019 pour le sous-titrage (car le Prix aurait dû être remis en 2020), et jusqu’à fin 2020 pour le doublage. La date de la cérémonie ayant été décalée de janvier à avril à partir de 2021, les dates de prises en compte porteront désormais sur les années calendaires, de janvier à décembre.

Ne peut être retenue aucune série sur laquelle a travaillé un·e des membres des divers jurys, du conseil d’administration de l’ATAA ou des comités d’organisation des différents Prix. Par ailleurs, les lauréat·es sont inéligibles, au Prix du sous-titrage comme au Prix du doublage, pendant deux ans après la remise de leur prix.

Pour tout doublage ou sous-titrage effectué à partir d’une traduction relais ou en collaboration avec un·e coauteur·rice (francophone ou natif·ve de la langue source), la série n’est éligible que si le·a natif·ve est crédité·e. Le sous-titrage et le doublage des séries non anglophones est vérifié si nécessaire par un·e bénévole extérieur·e au jury et qui maîtrise la langue source.

De même, les séries n’obéissant pas aux règles professionnelles du sous-titrage et du doublage, définies ci-dessous, sont écartées.

3. Modalités

  • Le comité d’organisation sélectionne une dizaine de séries dont une saison a été diffusée ou mise à disposition pendant l’année citée, sur recommandation des adhérents, des diffuseurs ou autre, en s’efforçant de varier les diffuseurs, les distributeurs, les laboratoires, les genres et les pays d’origine, mais sans que l’auteur ni la qualité des sous-titres ne soient connus des jurés.
  • Le comité d’organisation s’assure également des conditions de travail professionnelles : tarifs et délais acceptables, détection fournie, équipe d’auteurs réduite, laboratoire ou studio français… L’absence de signature au moment de la diffusion du programme est également éliminatoire.
  • La comité d’organisation fournit au jury la répartition des épisodes par auteur, identifié anonymement (Auteur 1, Auteur 2, etc.) afin que les jurés puissent, dans un premier temps, visionner au moins un épisode par auteur (pour le doublage, en VO et en VF) et évaluer l’intérêt des doublages ou des sous-titrages, en s’aidant d’une liste de critères objectifs. Ils disposent d’un document partagé pour noter et échanger leurs impressions s’ils le souhaitent.
  • Les critères d’évaluation sont : fidélité à l’original, qualité du français, respect des registres de langue et du ton, fluidité des dialogues, lisibilité pour le sous-titrage et respect du synchronisme pour le doublage.
  • Le comité de chaque catégorie organise une réunion une fois par trimestre environ afin que le jury fasse le point sur les adaptations. Au début de l’année de la remise, le jury de chaque Prix retient d’un commun accord entre 3 et 5 séries dont il devra regarder l’intégralité de la saison avant la dernière réunion, celle des délibérations au cours de laquelle les lauréat(e)s seront désigné(e)s.
  • La liste des séries finalistes est publiée sur le site de l’Ataa et dans le dossier de presse après la délibération finale.

À noter que les deux jurys ne communiquent pas entre eux.

4. Déroulement du vote final

Deux à trois semaines avant la cérémonie de remise, le jury de chaque Prix se réunit pour élire ses lauréats. Ce vote se déroule en deux à trois tours, pour les deux Prix.

  • Le premier tour : avant la réunion de délibérations, chaque membre du jury classe les adaptations finalistes dans son ordre de préférence, après avoir consulté le document partagé rassemblant les commentaires de tous les jurés.
  • Le deuxième tour : au cours de la réunion de délibération, les listes sont compilées selon un système pondéré. Les adaptations arrivées en tête font l’objet de débats entre les jurés, afin que la décision soit unanime.
  • Le troisième tour : S’il n’y a pas unanimité à la fin des débats, un deuxième vote selon le même principe de pondération départage les séries en ballottage.

5. Remise des Prix

La promulgation du nom des lauréat·es et la remise des Prix Séries ont lieu tous les deux ans en avril.
Chaque lauréat·e reçoit un trophée créé exclusivement pour les Prix ATAA.

Retour au prix