Blog

Le Covid-19 et les traducteurs

À l'annonce de la fermeture des établissements scolaires à partir du lundi 16 mars, l'ATAA envoie un message à tous les commanditaires, distributeurs, diffuseurs et laboratoires de post-production.
Pour surmonter les difficultés qui s'annoncent, toute la chaîne doit rester solidaire.

Madame, Monsieur,

La fermeture des établissements scolaires dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 a des conséquences sur les capacités de travail des parents de jeunes enfants. L’ATAA sait combien les entreprises ont là des problèmes complexes à gérer avec leurs salarié.e.s et elle tient à vous exprimer sa sollicitude dans cette crise.

Nous souhaitons également attirer votre attention sur le fait que les traducteurs adaptateurs, en majorité des femmes, seront également affectés par ces mesures exceptionnelles et que le travail à la maison ne simplifie pas toujours la vie professionnelle. Il nous a paru nécessaire de vous contacter aujourd’hui au nom de l’ensemble de nos adhérentes et de nos adhérents pour vous demander de prendre en compte le caractère exceptionnel et provisoire que cette situation impose et de faire preuve, dans la mesure de vos possibilités, de compréhension quant aux délais des travaux en cours.

Très cordialement,

Isabelle Miller, présidente de l’ATAA

Journalfévrier 2020

Vie de l'ATAA
28/02Atelier négociation à destination des adhérent(e)s
International
24/02Réunion de mi-mandat de l'AVTE à Berlin
Institutions
13/02Réunion à la SACEM sur les retraites
Vie de l'ATAA
03/02AG de l'exercice 2019

Ne bradez pas les retraites des auteurs

Communiqué commun

Alors que la Commission spéciale de l’Assemblée nationale sur les retraites a clos hier ses travaux sans pouvoir aboutir à l’adoption du texte de loi, les organisations d’auteurs signataires sonnent l’alarme face au danger important qui pèse sur les retraites des auteurs.

Sans modifications majeures et urgentes, son adoption aboutirait pour les auteurs à un régime injuste et inégalitaire.
Injuste et inégalitaire car l’absence de prise en charge des cotisations patronales par l’Etat au-delà de 1 PASS aura une conséquence grave : chaque euro cotisé par un auteur, au-dessus de ce plafond, générera moitié moins de droits que pour un salarié.
Injuste car la disparition programmée et planifiée de l’IRCEC, qui gère plusieurs régimes de retraite complémentaires d’auteurs, pourrait les priver d’une structure efficace qui leur soit dédiée et condamner la possibilité même de constituer un étage professionnel créateur de nouveaux droits, en particulier pour les auteurs nés après 1975.
Injuste aussi car il ne prévoit pas la possibilité que les cotisations salariales puissent être prises en charge par des tiers alors que des mécanismes allant dans le sens de ce progrès social ont pu être mis en place ces dernières années au profit des auteurs.
Injuste enfin car il ne permet pas de tenir compte de l’irrégularité et de la spécificité de leurs revenus et ne prévoit pas la possibilité d’obtenir des re-liquidations régulières des pensions.

Alors que le ministre de la Culture, Franck Riester, doit annoncer prochainement des mesures en faveur des auteurs, l’inflexibilité du gouvernement sur leur retraite serait incompréhensible et dommageable.

Les organisations signataires demandent donc au Président de la République et au Gouvernement de ne pas s’enfermer dans une voie, dont beaucoup de députés dans les débats en commission, au-delà de leurs orientations partisanes, ont déjà compris qu’elle serait dramatique pour les auteurs.

Elles veulent croire qu’une réforme mieux-disante, positive et solidaire, est encore possible.

Contacts presse :

L’ADDOC : Lila Fourchard – courrier@addoc.net
L’AGRAF : Sandra Franrenet – sandra.agraf@gmail.com
L’ATAA : info@ataa.fr
L’ARP : Lucie Girre - lgirre@larp.fr
Chorégraphes Associé.e.s : Julie Trouverie – julietrouverie@gmail.com
GARRD : Elizabeth Drevillon – drevillonelizabethguilde@gmail.com
GAM : Suzanne Combo – suzanne.combo@lagam.org
EAT : Lucile Thomas – communication.eat@gmail.com
La Sofia : Nathalie Naquin - nnaquin@la-sofia.org
Le Groupe 25 images : Dominique Attal - gr25images@orange.fr
SACD : Agnès Mazet – agnes.mazet@sacd.fr
SACEM : Mathilde Gaschet – mathilde.gaschet@sacem.fr
SCA: Pierre Chosson et Cécile Vargaftig - contact@scenaristesdecinemaassocies.fr
SCAM : Cristina Campodonico – cristina.campodonico@scam.fr
SGDL : Sophie Schemoul – communication@sgdl.org
SNAC : Emmanuel de Rengervé – contact@snac.fr
SRF: Julie Lethiphu - contact@la-srf.fr
UCMF : Katy Borie – katyborie@gmail.com
UNAC : Olivier Delevingne - president@unac.info
UPAD : upad.doublage.vb@gmail.com

Le Big d'ATAA, c'est parti !

Longtemps attendue, la base de données ou catalogue des œuvres des membres de l'Ataa est enfin une réalité.
Principe, usage et utilité en quelques mots.

Le principe est simple : tous les membres de l'Ataa peuvent désormais enregistrer leurs traductions/adaptations sur le site de l'association. Pour une même œuvre, il est possible d'indiquer à la fois les auteurs du doublage et du sous-titrage, mais aussi les différentes versions traduites pour une même œuvre. En cas de diffusion sur de multiples supports et de retraduction, on pourra ainsi distinguer les auteurs du sous-titrage destiné par exemple au cinéma, et du sous-titrage destiné au DVD.

A la télévision ou sur les plateformes, parfois même au cinéma, il arrive que le générique défile trop vite pour qu'on puisse lire le nom de l'auteur d'un doublage, d'un sous-titrage ou d'une voice over. Désormais, grâce au "Big d'Ataa" (merci à Hélène Geniez pour ce joli jeu de mot), il sera possible de trouver l'auteur d'une traduction audiovisuelle.

Cette base de données est aussi un formidable outil. Pédagogique d'abord, parce qu'il nous lie à nos œuvres et montre clairement et (bientôt) massivement que nous participons au processus créatif. Au niveau individuel, c'est un véritable CV en ligne accessible à tous nos clients. Il pourra aussi être utile aux chercheurs, aux universitaires et aux journalistes désireux de s'entretenir avec les traducteurs de telle ou telle œuvre. De même, grâce à cette base de données, les diffuseurs pourront vérifier qu'il n'existe pas déjà une traduction de l'œuvre dont ils ont acquis les droits. Enfin, notre base est un atout pour nous installer durablement dans le radar des institutions européennes, et notamment du programme MEDIA, car elle correspond exactement à sa grande mission : faciliter la circulation des œuvres !


Consulter la base de données

Journaljanvier 2020

Télévision
31/01Rencontre ATAA-ARTE à la SCAM
Vie de l'ATAA
16/01CA de janvier

Prix ATAA 2020 de la traduction de documentaires télévisés

La sélection est ouverte !

Ce prix organisé en partenariat avec la SCAM est l'occasion de mettre en lumière l'un des maillons essentiels de la fabrication des versions françaises de documentaires étrangers : le traducteur (souvent la traductrice !). Il donne à voir les nombreux défis auxquels sont confrontés les auteurs de ces traductions, et les qualités requises - rigueur, justesse, fluidité, pour n'en citer que quelques-unes - afin de fournir une VF de qualité.

Comment participer ?

Avant toute chose, consultez l'appel à candidature et le règlement du prix 2020, disponibles ci-dessous.

Pour soumettre votre candidature, il vous suffit ensuite de remplir ce formulaire en ligne.
Les éléments requis pour l'inscription seront à envoyer à part, à l'adresse qui vous sera indiquée.

Le formulaire sera actif du 1er février au 31 mars 2020.

Discord Digest (janvier 2020)

Le nouveau forum de l'ATAA

Pour accéder au salon Discord de l’ATAA, écrivez à info@ataa.fr. Vous recevrez alors un lien qui vous guidera à travers les étapes d’inscription. Attention ! Ce mail n’est valable que 24h. Si vous ne l’utilisez pas dans le temps imparti, il faudra en demander un autre

Rappel : La prochaine Assemblée Générale aura lieu le 3 février 2020.



Carte des TAV

N’oubliez pas que vous pouvez indiquer votre lieu de résidence sur la carte interactive des TAV. Vous pouvez utiliser votre adresse Gmail pour vous y connecter. Si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser l’adresse ataacarte@gmail.com (mdp : ataacarte2014)



Ils nous ont rejoints sur Discord


  • Cécile Delaroue


Vie de l'ATAA

Les nouveaux modèles de NDA sont disponibles sur le site de l’ATAA.


SCAM/SACEM

L’enquête sur les conditions du métier d’auteur est close. D’après la SCAM, il y a eu 528 réponses, soit 45 % des personnes interrogées. Les résultats seront communiqués prochainement.


Baisse des tarifs

Plusieurs boîtes ont annoncé des baisses de tarifs récemment (ST’501, VDM…). N’hésitez pas à créer un groupe de réflexion et à contacter le CA pour lutter contre ces baisses.


Du côté des facs

Didier Ruiller cherche un confrère susceptible de lui succéder pour assurer un cours de traduction audiovisuelle et sous-titrage à l'ISIT à Paris. N’hésitez pas à le contacter pour plus d’informations.


Relations avec les clients

De nombreuses personnes ont constaté des retards de paiement de plus en plus longs et/ou de plus en plus fréquents. Si vous êtes dans une impasse, n’hésitez pas à écrire à l’ATAA et au SNAC afin de les aider à faire bouger les choses.

Après plusieurs malentendus, il semblerait que le fait de faire faire la détection et les confos par les auteurs n’était qu’une idée lancée par une chargée de production. Rien d’officiel pour le moment.



Nouvelles du monde audiovisuel

Netflix a ouvert des bureaux à Paris. Plusieurs articles disponibles sur le sujet, notamment sur deadline.com (article en anglais)

Netflix et Amazon priés par le gouvernement français d’investir dans l’audiovisuel français. Article disponible sur lemonde.fr


Petites annonces

Si quelqu’un en région parisienne a un micro-ondes dont il ou elle ne veut plus, il fera le bonheur de Chloé !

Si vous connaissez un comptable dans la région de Lyon, Alice se fera un plaisir de prendre ses coordonnées !



À bientôt ! Rendez-vous sur Discord et dans notre prochain Digest sur le blog !

Discord Digest (septembre-décembre 2019)

Le nouveau forum de l'ATAA

L'ATAA vous souhaite une excellente année 2020, riche en réalisations professionnelles et personnelles !


Nous vous proposons dès à présent un nouveau rendez-vous sur notre blog : le Discord Digest. Une newsletter 2.0 pour 2020 ! Le CA remercie les membres contributeurs qui nous aident et nous aideront à faire vivre ce projet.



Pour accéder au salon Discord de l’ATAA, écrivez à info@ataa.fr. Vous recevrez alors un lien qui vous guidera à travers les étapes d’inscription. Attention ! Ce mail n’est valable que 24h. Si vous ne l’utilisez pas dans le temps imparti, il faudra en demander un autre.

Rappel : pour plus de clarté, merci de mettre votre vrai nom sur Discord !


Carte des TAV

N’oubliez pas que vous pouvez indiquer votre lieu de résidence sur la carte interactive des TAV. Vous pouvez utiliser votre adresse Gmail pour vous y connecter. Si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser l’adresse ataacarte@gmail.com (mdp : ataacarte2014)


Ils nous ont rejoints sur Discord


  • Sarah C.
  • Typh HL.
  • Alexandra Molina


Vie de l'ATAA

La soirée de remise des prix de la traduction de documentaires télévisés a eu lieu. Les photos sont disponibles ! Retrouvez également sur notre blog divers entretiens avec les lauréats.

Si vous avez assisté à la Journée Mondiale de la Traduction et que vous souhaitez partager votre expérience, vous pouvez écrire un article sur le blog de l’ATAA.


La soirée Portes Ouvertes de l’ATAA a eu lieu. Des infos, de la convivialité, des retrouvailles et des rencontres... à ne pas manquer l’année prochaine !



SNAC

Une rencontre SACEM-ATAA-SNAC-UPAD a eu lieu. Deux membres de l’UPAD et deux de l’ATAA vont finaliser l’ordre du jour à présenter à la SACEM. Il sera question de VM, de réclamations, de plateformes (quelles répartitions présentes et à venir) et de journées professionnelles.

Le compte-rendu du groupement doublage/sous-titrage est disponible sur le site du SNAC.




Droits d'auteur

M6 et TF1 demandent une baisse des droits d’auteur (article disponible sur www.lettreaudiovisuelle.com). L’envoi d’une lettre ouverte aux personnes concernées a été proposé.




Sous-titrage

Une chercheuse de l’Université de Varsovie mène en ce moment une enquête sur l’utilisation de « templates » en sous-titrage. N’hésitez pas à y répondre si vous êtes concerné(e) : https://docs.google.com/forms/...



SME

Baisse des tarifs chez VDM : on passe à 3,75€ la minute pour Canal+ et M6.

Baisse des tarifs chez ST' 501/Eclair : on passe de 5€ à 4€ la minute.

Si vous souhaitez réagir, échanger ou vous mobiliser, rendez-vous sur Discord.



Relations avec les clients

De nombreuses personnes ont constaté des retards de paiement de plus en plus longs et/ou de plus en plus fréquents. Si vous êtes dans une impasse, n’hésitez pas à écrire à l’ATAA et au SNAC afin de les aider à faire bouger les choses.


A bientôt ! Rendez-vous sur Discord et dans notre prochain Digest sur le blog !

Le saviez-vous ?
Vous pouvez choisir un pseudo pour chaque salon Discord que vous utilisez. (Clic droit sur l’icône du salon, à gauche > Changer de pseudo)

Prix de la traduction de documentaires télévisés 2019 - Entretien avec Eva Bacelar et Dominique Kugler

Membres du jury 2019

Vous avez fait partie du jury 2019. Quelle a été la principale difficulté de cet exercice ?

Dominique Kugler : Notre mission consistait à juger la qualité des adaptations en se focalisant sur la traduction. En général, on juge un documentaire dans sa globalité et nous avons dû résister à la tentation d’évaluer aussi la direction artistique qui fait partie des critères importants de la qualité d’un film. Il arrive que la traduction soit desservie par certains manquements de la DA, ou au contraire, mise en valeur par son travail complémentaire…

Eva Bacelar : Outre la difficulté de se détacher du traitement du sujet et de l’image, nous nous sommes rendu compte combien certains aspects étaient subjectifs. Par exemple, il est arrivé que des jurés arrêtent rapidement de visionner certains documentaires en se disant « Mais, c’est pas possible ! », tandis qu’ils plaisaient beaucoup à d’autres. Cela a donné lieu à de nombreux débats au sein du jury, car nous étions tenus de donner le Prix sur des critères objectifs.

DK : Au-delà de la forme, nous devions comparer la VF à la VO. En voice-over, on ne peut pas tout traduire, cependant le spectateur doit avoir accès au maximum d’information possible. L’idée était d'apprécier l’inventivité de l’adaptation, tout en s’assurant qu’elle ne s’éloignait pas trop de la version originale.

EB : La retranscription des différences culturelles telles que l’humour est particulièrement complexe. On sait la difficulté que cela représente. On apprécie la qualité d’une traduction qui s’éloigne de la VO en restant fidèle à l’idée, car cela nécessite un vrai travail de recherche et aussi de « se lâcher » un peu. Certaines adaptations étaient décomplexées de ce point de vue. Personnellement, j’ai trouvé réjouissant et intéressant cette manière de rendre l’ambiance et l’univers des films. L’intention doit primer afin de rendre l’idée.

Prix de la Traduction de documentaires télévisés 2019 - Entretien avec Delphine Piquet

Lauréate de la Mention spéciale du jury

Bravo pour votre Mention spéciale du prix ATAA de la Traduction de documentaires télévisés ! Que vous apporte cette distinction ?

Lors de la remise du prix, Frédéric Dussoubs1 m’a dit avec humour : « Ce serait bien que le Prix te rapporte autre chose qu’une clé à molette en chocolat2 ! » J’espère en effet que ce Prix m’ouvrira des portes. Après 12 ans passés en Allemagne où je m’étais installée pour effectuer mon stage de Master de traduction, j’ai décidé de rentrer en France. Mais aujourd’hui, mes clients allemands font de moins en moins appel à moi – probablement à cause de la distance – et mes contacts français restent à développer. Au cours de la cérémonie, beaucoup de confrères m’ont proposé de me recommander à leurs clients. J’ai été agréablement surprise de tant de solidarité car nous évoluons dans un milieu très concurrentiel. Mais j’ai découvert une grande famille !

Journalnovembre 2019

Institutions
26/11Rencontre avec le chef de cabinet de Mariya Gabriel, la commissaire européenne à l'innovation et la jeunesse (ex marché numérique unique).
Vie de l'ATAA
19/11Portes ouvertes aux Grands Voisins

Prix de la Traduction de documentaires télévisés 2019 - Entretien avec Caroline Barzilaï

Lauréate, avec Malkiel Itzhaky, du Prix de la Traduction de documentaires télévisés pour Golda Meir, Premier ministre

Félicitations pour votre récompense ! C’est la deuxième fois que vous recevez le prix ATAA de la Traduction de documentaires télévisés. Qu’est-ce que cela avait changé en 2017 ?

Le changement concerne essentiellement la perception de mon propre travail. Même avec 20 ans d’expérience, je remets sans cesse en question mes pratiques. D’autant que dans notre profession, nous n’avons que peu de retours des clients ou de l’enregistrement des comédiens… Je suis amenée à beaucoup réécrire. Souvent, je me demande si c’est ce qui est attendu. Ce Prix me confirme que j’ai la bonne démarche.