Blog

Prix ATAA de la traduction de documentaires télévisés

En partenariat avec la SCAM

Le Prix ATAA de la traduction de documentaires télévisés en partenariat avec la SCAM est officiellement lancé !

candidatez !

Les candidatures sont ouvertes depuis le mercredi 1er mars et se clôtureront le mardi 21 mars.

Nous vous rappelons que peuvent concourir les œuvres documentaires diffusées pour la première fois sur une chaîne de télévision francophone en 2016. D’une durée d’au moins 20 minutes, ces œuvres doivent comporter au moins 70 % de passages traduits en français et doivent, bien entendu, avoir été déclarées à la SCAM.

Le formulaire de candidature en ligne se trouve sur le site du Prix : http://www.prix-ataa.fr/candidature/

Une fois les champs du formulaire en ligne renseignés, vous pourrez nous faire parvenir les fichiers demandés, c’est-à-dire la vidéo en version originale, la vidéo en version française, le script original et la transcription de votre traduction, exclusivement via WeTransfer à notre adresse : prix-documentaire@ataa.fr

Si vous rencontrez des difficultés pour nous envoyer vos fichiers, contactez-nous, toujours à la même adresse : prix-documentaire@ataa.fr

Vous pouvez retrouver toutes les informations concernant ce prix sur notre site : http://www.prix-ataa.fr/prix-de-la-traduction-de-documentaires/

Prix 2016 de l’adaptation en sous-titrage

Liste des films éliminés

Par souci de transparence, l’ATAA souhaite présenter la liste des films éliminés de la sélection du Prix de l’adaptation en sous-titrage pour non-conformité aux règles de présentation et de ponctuation françaises, ou pour non-respect du droit moral de l’auteur-e (absence de signature).

Il est à noter que si l’absence de signature était, dans la plupart des cas, synonyme de qualité non professionnelle, certains films non signés étaient traduits correctement et auraient pu concourir.

Le travail artistique et les moyens financiers investis dans la création, l’achat et la diffusion d’un film doivent passer par le filtre de l’adaptation française. Or un mauvais sous-titrage nuit directement à l’œuvre en la dénaturant.

Pour que les œuvres soient respectées et aient les meilleures chances de trouver leur public, l’ATAA encourage les distributeurs à choisir les auteurs et à travailler directement avec eux, en consacrant les ressources nécessaires à la réalisation de sous-titrages professionnels.

Prix ATAA 2016

Retour sur un discours fort

Lors de la remise du Prix de l’adaptation en doublage pour un film en prises de vue réelles, Christèle Wurmser (auteure de doublage, dialoguiste, comédienne et directrice artistique) a fait un discours qui a su toucher l’ensemble du public, par l’émotion qu’il reflétait, la musique de ses mots, la force et la justesse de ses propos. Nous vous proposons de le découvrir ci-dessous, avec l’aimable autorisation de Christèle.

Prix ATAA 2015 de l’adaptation en sous-titrage

Liste des films éliminés

Par souci de transparence, l’ATAA souhaite présenter la liste des films éliminés de la sélection du Prix de l’adaptation en sous-titrage pour non-conformité aux règles de présentation et de ponctuation françaises, ou pour absence de signature de l’auteur(e) des sous-titres.

Il est à noter que si l’absence de signature était, dans la plupart des cas, synonyme de qualité non professionnelle, certains films non signés étaient traduits correctement et auraient pu concourir.

Le travail artistique et les moyens financiers investis dans la création, l’achat et la diffusion d’un film doivent passer par le filtre de l’adaptation française. Or un mauvais sous-titrage nuit directement à l’œuvre en la dénaturant.

Pour que les œuvres soient respectées et aient les meilleures chances de trouver leur public, l’ATAA encourage les distributeurs à choisir les auteurs et à travailler directement avec eux, en consacrant les ressources nécessaires à la réalisation de sous-titrages professionnels.

Prix ATAA 2015 de l’adaptation en sous-titrage

La sélection complète

Vous trouverez ci-dessous la liste des films ayant été considérés par le jury et répondant aux critères de qualification du Prix de l’adaptation en sous-titrage.

Entretien avec Claire Impens

Lauréate du Prix du doublage 2012-2013

À moins de 2 mois de la prochaine remise des Prix du sous-titrage et du doublage, retour sur une première édition du Prix du doublage pleine d’émotion. En mars 2013, pour la toute première fois en France, des auteurs de doublage ont vu leur travail reconnu et récompensé, par un jury composé de confrères, de directeurs artistiques, de distributeurs…

La lauréate du Prix du doublage, catégorie « Film en prises de vue réelles », Claire Impens, qui nous avait émus avec un discours tant modeste que touchant, nous parle de son adaptation de Sur la route, pour laquelle elle a été récompensée.

Entretien avec Philippe Sarrazin

Auteur de doublage, membre du jury de la première édition du Prix Cinéma (doublage), 2013

À moins de 2 mois de la prochaine remise des Prix du sous-titrage et du doublage, retour sur une première édition du Prix du doublage pleine d’émotion. Le 29 mars 2013, pour la toute première fois en France, des auteurs de doublage ont vu leur travail reconnu et récompensé, par un jury composé de confrères, de directeurs artistiques, de distributeurs…

Parmi ces jurés, un adaptateur de renom, Philippe Sarrazin, qui travaille régulièrement pour le cinéma (The Place Beyond the Pines, Dos au mur…) et a adapté des séries bien connues du grand public (The Shield, Lost…), a accepté de revenir sur cette expérience nouvelle et particulière et nous livre ses impressions.